Forum zeldaïque français
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève

Aller en bas 
AuteurMessage
Zorro
Conseiller(e) des ministres d'Hyrule
Conseiller(e) des ministres d'Hyrule
Zorro

Masculin
Nombre de messages : 1115
Age : 25
Date d'inscription : 01/02/2008

Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Empty
MessageSujet: Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève   Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Icon_minitimeVen 03 Juil 2009, 07:19

Suite à sa rencontre avec un vieillard qui lui avait mis une sacrée raclée, Zorro, sur les conseils de cette même personne, s'était mis en route vers le lac Zora afin de l'y retrouver. Si l'on en croyait les illustration d'autrefois, que l'on pouvait contempler dans la bibliothèque de la cité d'Hyrule, ce lieu avait bien changé. Autrefois rempli d'eau, source principale de tout l'Ancien Royaume, et munis d'une importante cascade, ce qui était autrefois le domaine zora n'était plus qu'une petite rivière sans cascade aucune et au faible courant. A un moment, le lit du fleuve s'élargissait, au niveau de l'ancienne chute justement, formant un lac bordé d'immenses falaise effrayantes de gigantismes et luisante d'humidité.
C'est aux sommets de ces falaises que se rendait le demi-elfe. Au pire, si le vieillard s'avérait être au pied de ce mur naturel, Zorro n'aurait qu'à plonger pour le rejoindre.
Après plusieurs heures de marches, le jeune homme parvint enfin à son but. Il s'appuya deux secondes sur ces genoux afin de reprendre son souffle, la dernière partie de la montée ayant été particulièrement raide, puis il chercha le vieil homme des yeux.
*Bon, où se cache-t-il le vieux ?*

_________________
Entre l'ombre et la lumière
Au crépuscule des jours enfantés
Mystère

Vent de mystère sur les dunes
Aura d'harmonie ondoyante
Silence du loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Roi(eine) d'Hyrule
Roi(eine) d'Hyrule
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 25
Localisation : dans le grand chateau Administrehus XVI!!
Date d'inscription : 14/10/2006

Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Empty
MessageSujet: Re: Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève   Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Icon_minitimeMer 05 Aoû 2009, 18:20

Gandoura était amusé, Zorro était plutôt endurant.
Il se trouvais lui aussi en haut de la falaise.
Le ciel était rayonnant. Gandoura avait du travail avec son nouvel apprenti.

*Zorro, aujourd'hui je vais te faire passer un simple test, si tu le réussi, tu remportera le droit de recevoir mon enseignement*.

Gandoura pria le jeune elfe de s'assoir.
Il lui tendit un papier jaune très spécial.
Ensuite, il lui expliqua que ce papier permettait de représenter les pensées de quelqu'un lorsque celui ci posait sa main sur le papier.
Zorro devait se concentrer sur le paysage du lac zora actuel et le représenter sur le papier.
Cependant, il ne pourrais représenter sa vision qu'après avoir passer 10 minutes les yeux fermées.
Ceci afin de voir si le jeune homme était capable de penser a un lieux correctement.

[Tu va y arrive plutôt facilement]

_________________
contrôle absolu
maitre créateur
Admin

poésie Marchombre

Vidéos Zelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zelda-forum.net
Zorro
Conseiller(e) des ministres d'Hyrule
Conseiller(e) des ministres d'Hyrule
Zorro

Masculin
Nombre de messages : 1115
Age : 25
Date d'inscription : 01/02/2008

Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Empty
MessageSujet: Re: Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève   Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Icon_minitimeDim 09 Aoû 2009, 10:03

Zorro venait d'arriver au lieu de rencontre que lui avait désigné Gandoura et cherchait celui-ci des yeux. Il le vit enfin, qui s'approchait de lui tout en parlant.
"Zorro, aujourd'hui je vais te faire passer un simple test. Si tu le réussi, tu remportera le droit de recevoir mon enseignement"
Puis le vieillard lui tendit un un bout de papier de couleur jaune, expliquant la particularité de ce papier au jeune ténébreux et lui donnant des instructions sur ce qu'il devait en faire.
Apparement, et à ce que Zorro avait compris, ce papier permettait de représentait les pensées de celui qui le tenait, si celui-ci le voulait, et Zorro devait y représenter le paysage qui s'étalait devant leur yeux.

[Pourquoi diable est-ce que ça me rappelle l'Ainé, de la quadrulogie d'Eragon ?]

*Sans doute pour voir si je suis capable de me concentrer*

Prenant le papier que son instructeur lui tentait, le demi-elfe parcouru lentement le paysage des yeux, s'arrêtant parfois quelques instants pour bien graver un détail dans sa mémoire. Puis il ferma les yeux et se concentra sur ce qu'il venait de regarder.
Derrière ses yeux clos, le jeune homme, voyait avec précision le décor de la rivière zora, au sommet de laquelle ils était perché, lui et Gandoura.
Il voyait ces arbres rabougris et noirâtres, illuminés par la lumière d'or du soleil, penchant leur vieux tronc et leurs branches assoifés se pencher avec espoir et avidité vers le gouffre de calcaire aux bords déchiquetaient qu'une ancienne rivière depuis longtemps disparue avait creusé au fil des siècles, il voyait leurs pauvres racines dessèchées s'enfonçant profondément dans le sol et ressortant parfois par une fissure du roc. Il voyait ces vieux fossiles de coquillages, certains aux dimensions gargantuesques, creusés et patinés par le temps qui toujours file loin devant et par les intempéries qui n'éprouvent aucune pitié. Il voyait, loin en dessous de lui, ces crevaces comme faites par une hache de géant dans le limon recouvert de poussière et de débris, ce limon qu'avait un jour charié la rivière maintenant asséchée. Il voyait aussi le lit creusé par cette même rivière et la fêlure presque rectangulaire mais néanmoins aux bords irréguliers formée par la puissance d'une ancienne et puissante cascade disparue. Il voyait le petit promontoire rocheux, surplombant un vide vertiginieux au-dessus duquel il était perché. Et à l'extrème limite de son champs de vision, il voyait un demi Gandoura, le vieillard qui s'était mis légèrement à l'écart sans doute pour ne pas le déranger.

Zorro resta un temps qui lui parut tout à la fois infini et moins long qu'une seconde sur ce promontoire, immobile, les yeux fermés, pendant que le soleil montait dans le ciel et que le vent passait dans ses cheveux. Enfin, après ce qui n'était en réalité qu'environ onze ou douze minutes, il ouvrit les yeux et regarda le papier.

Tout ce qu'il avait vu, le paysage qui s'étalait devant lui, y était représentait avec une exactitude impressionnante, même pour lui. Tout y était, des arbres jusqu'à la fêlure de la cascade, en passant par le "demi-Gandoura". Mais justement, quelque chose clochait légèrement. Malgrè la quasi-perfection du "dessin", il y avait comme une légère brume argentée sur ce dernier et justement, le demi-Gandoura n'était pas si demi que ça. Observant attentivement sa création, Zorro vie que Gandoura y était même bel et bien en entier, mais une moitié en couleur et l'autre en traits argentés. Ce retournant et regardant ce qu'il y avait derrière lui, il remarqua que la brume argenté sur le dessin était en fait la représentation du paysage qui était derrière lui. Réflichissant un instant à cet étrange phénomène, Zorro comprit soudain et su qu'il avait échoué. En effet, à force d'être constamment sur le qui-vive et de par sa nature d'elfe, le jeune ténébreux s'était fié autant à sa vue qu'à ses autres sens pour repésenté le paysage et avait inconsciement représentait ce qu'il ne voyait pas sur le papier.
Malgrè tout, le demi-elfe tendit le papier au vieillard et attendis sa réaction.

_________________
Entre l'ombre et la lumière
Au crépuscule des jours enfantés
Mystère

Vent de mystère sur les dunes
Aura d'harmonie ondoyante
Silence du loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Roi(eine) d'Hyrule
Roi(eine) d'Hyrule
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2499
Age : 25
Localisation : dans le grand chateau Administrehus XVI!!
Date d'inscription : 14/10/2006

Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Empty
MessageSujet: Re: Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève   Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Icon_minitimeJeu 03 Sep 2009, 10:22

[Je suis en forme alors prépare toi! J'ai relu et fini toutes les trilogie d'ewilan + Le pacte des marche dans l'ombre! (Pas encore lut L'autre, mais je vais l'avoir un jour c'est sur!) Et l'allusion a Eragon, ben peut être mais alors c'est la faute a mon subconscient, enfin bon, Pierre bottero avait surement regarder X-Men lorsque il a imaginer la greffe d'Elanna...]


Gandoura ne se fâcha pas.
Il ne le pouvait pas.
Le jeune homme avait réussi ce que lui même n'avait pas su faire depuis
tant d'années...
Effectivement, Gandoura s'était bien garder de dire a Zorro les propriétés du papier...
Il s'était d'autant plus garder de lui parler du Don et de la Prophétie.

[Je t'avais prévenu que j'allais exagérer]

Zorro attendait, patient et impatient en même temps.
Finalement gandoura brisa le silence.

*Très bien...*

Il retira sa cape et la tendit a Zorro...

*Mon garçon, le pouvoir dont tu a toujours rêver se trouve dans cette cape.
Prend la et ton reve le plus cher deviendra réalité*


Il s'arrêta un moment, puis repris.

*Cette cape n'exauce pas les vœux, ne rend pas riche et puissant, elle t'offre cepandant la pouvoir dont ton être rêve le plus.*

Zorro le fixait, complètement envouté par l'histoire du vieil homme:

*J'ai vécu 1200 ans grâce au pouvoir de cette cape, cherchant un être capable de l'utiliser une bonne fois pour toute.
Aujourd'hui, le destin nous a placer sur la même route, ma dernière route...*

Lorsque Zorro attrapa la cape, le souffle toujours aussi coupé, la cape ce mit a frémir...
Après une seconde, elle se mit a bruler, et pourtant, Zorro ne la lâcha pas, le feu ne lui voulait pas de mal.
Lorsque la cape ne fut plus qu'une poignée de cendre, il les lâcha.
Les cendres s'envolèrent, loin dans la cascade, revenu a la nature sous leur état le plus pur.

Zorro voulut demander au vieillard des explications, mais Gandoura n'était plus qu'une pile de poussière, le temps l'avait rattraper.
Il n'avait pas compris ce que le vieil homme lui avait raconter.
Peu importait.
Il s'en souviendrait longtemps.

Finalement Zorro, après un moment d'attente réalisa ce qu'il avait acquis grâce a la cape.

Le vent se leva, les feuilles d'un chêne mort roulèrent et heurtèrent les pieds de Zorro.
Lorsque la dernière brise emporta la dernière feuille, elle roula et se jeta dans la cascade.
A la place de Zorro se trouvait deux empruntes de pas sur l'herbe, récentes.

A la brasserie du village Cocorico, un homme fit son apparition, sans toutefois apparaitre par la porte, il apparut au centre, au milieu de la pièce, le souffle coupé et les yeux remplit de bonheur, de liberté!

[Et voila ton pouvoir de téléportation, mais n'en abuse pas (surtout en combat) ou je fixerais des restriction
La deuxième étape consiste a fonder le parti neutre!
Bonne chance!
Tu devra chercher une grotte Au delà des frontières.]

_________________
contrôle absolu
maitre créateur
Admin

poésie Marchombre

Vidéos Zelda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zelda-forum.net
Contenu sponsorisé




Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Empty
MessageSujet: Re: Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève   Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vieillard, un ténébreux. Un instructeur, un élève
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [NIE] Le Ténébreux (Ajoutée)
» LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)
» [Fan-fiction] Les sentiments ténébreux de Nerhakk.
» Hébreux tardifs
» COPS - proteger et servir par l’instructeur Dobey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum de Zelda :: Lac Zora-
Sauter vers: